lanouvelle journal gestrra actualite
Source : TC Média (http://www.lanouvelle.net/actualites/2017/5/2/vaste-offensive-pour-favoriser-le-compostage.html)

Une pomme à la poubelle, ça pollue, nous rappelle Gesterra.

Victoriaville, le 2 mai 2017 – Avec le printemps arrive dans la MRC d’Arthabaska une nouvelle campagne de sensibilisation consacrée aux résidus de table. COMPOSTER un geste naturel est une initiative signée Gesterra qui vise à rejoindre les citoyens et les organisations afin de les conscientiser à l’importance de composter les matières organiques.

En 2016, une caractérisation des déchets menée par Gesterra afin d’obtenir des précisions sur la provenance des matières éliminées nous apprenait que les résidus organiques représentaient encore 35 % des matières du bac noir dans la MRC d’Arthabaska. C’est quelque 5500 tonnes par an.

Ainsi, la campagne déployée par Gesterra vise à encourager l’utilisation du bac brun ou d’un composteur domestique afin que les matières organiques se retrouvent au compostage plutôt qu’au site d’enfouissement. Plusieurs initiatives seront donc déployées au cours de la prochaine année pour encourager les citoyens et les entreprises à poser les bons gestes au quotidien. Le gaspillage alimentaire sera également abordé.

« Pour l’heure, notre microsite ungestenaturel.ca et notre page Facebook s’avèrent des sources d’information faciles à consulter pour quiconque veut faire sa part pour la planète », mentionne Francis Gauthier, expert-conseil en gestion des matières résiduelles pour Gesterra.

Plusieurs autres actions seront à surveiller, notamment des capsules Facebook fort amusantes et instructives du Victoriavillois Pierre Luc Houde, des panneaux routiers ainsi que d'impressionnantes structures 3D. De plus, des activités seront conçues spécialement pour les élèves des écoles primaires et une brigade Gesterra sillonnera les pistes cyclables et la MRC d’Arthabaska cet été afin d’échanger avec les passants sur leurs connaissances en matière de compostage.

gesterra actualite campagne

Et la pomme dans tout ça? 


Une croyance populaire veut que la nourriture jetée à la poubelle ne soit pas nuisible à l’environnement. Pourtant, c’est tout à fait le contraire.

Par exemple, une pomme qui se retrouve sous terre, dans un site d’enfouissement, est privée d’oxygène. Sa dégradation dans le sol entraîne alors des émanations de méthane, un gaz à effet de serre lié aux changements climatiques.
Cependant, lorsque cette pomme est envoyée à une plateforme de compostage, elle reçoit tout l’oxygène dont elle a besoin pour se dégrader sans produire de gaz nuisible à l’environnement. En plus, elle se transforme en fertilisant qui contribue à la santé des sols et à la croissance des plantes.

Consultez la version complète du communiqué de presse ici.


Retour à tous les articles
Un engagement
fort durable