Campagne ISÉ

Composter → un geste → naturel

Compostez-vous? Dans la MRC d’Arthabaska, on le fait! « Composter, un geste naturel » est la nouvelle campagne d’information conçue par Gesterra pour la population des municipalités de la MRC d’Arthabaska!

Plutôt que d’être enfouie, la matière organique peut être transformée afin de faire pousser de belles plantes en santé! Si ici nos plantes sont plus fournies, nos légumes plus savoureux et nos fleurs pleines de vie, c’est grâce à un fertilisant naturel créé à partir de nos résidus de table et de nos résidus de jardin (feuilles mortes, gazon, etc.).

Composter, c’est aussi simple que naturel dans la MRC d’Arthabaska!

Si vous saviez!

  • Actuellement, le tiers de la nourriture sur la planète est gaspillée et très souvent jetée aux poubelles. On peut faire mieux!
  • En 2020, le gouvernement provincial bannira l’enfouissement de la matière organique. Commencez à composter dès maintenant pour l’avenir!
  • Les résidus de table et autres matières organiques représentent 35 %* du poids du bac à déchets. Ça pèse lourd!
  • Composter coûte moins cher que d’enfouir la matière organique. Plus d’économie pour votre municipalité, c’est plus d’économie pour vous!

Une pomme à la poubelle, ça pollue.

Une fois enfouie, une pomme génère plus de gaz à effet de serre qu’un pot de plastique! Étonnant, non? Effectivement, la croyance populaire veut que les matières organiques jetées à la poubelle ne soient pas nuisibles pour l’environnement. Pourtant, c’est tout à fait le contraire!

Lorsque votre pomme se retrouve enfouie et privée d’oxygène, sa dégradation entraîne l'émanation de méthane, un gaz à effet de serre lié aux changements climatiques. Ce dernier est 21 fois plus dommageable que le gaz carbonique émis par une voiture. Inversement, lorsqu’un pot de plastique se retrouve sous la terre, il ne se dégrade pas et ne dégage aucun gaz.

Lorsqu’elle est envoyée à une plateforme de compostage, votre pomme retrouve tout l’oxygène dont elle a besoin pour se dégrader sans produire de gaz nuisible à l’environnement. En plus, elle se transforme en un fertilisant ultrariche pour nos plantes et nos fleurs!

Et le pot de plastique, lui? Faut le recycler! Mais ça, vous le saviez déjà, non?

Trier pour composter, un geste beaucoup plus facile que vous ne le pensez!

Les experts s’entendent pour le dire, ça prend 21 jours ou moins pour créer une nouvelle habitude! Ça vaut la peine de tenter le coup! Pour vous aider à composter, Gesterra vous informe sur ce que l’on doit mettre dans le bon bac. En plus, une fois par année, Gesterra redonne aux citoyens ce qu’ils ont aidé à créer! Surveillez la distribution annuelle de compost dans votre municipalité!

Composter, un geste qui deviendra naturel pour vous!

Pour composter en toute simplicité : 3 mots clés!

  • Réduisez

    1. Tentez de réduire le gaspillage alimentaire. Réduire à la source en planifiant bien vos repas et en utilisant vos restes dans de nouvelles recettes, c’est aussi participer à une planète plus en santé.
    2. Pratiquez l’herbicyclage et le feuillicyclage. Il s’agit de laisser le gazon coupé et les feuilles mortes déchiquetées au sol afin qu’ils produisent d’eux-mêmes un engrais naturel.
  • Organisez

    1. Placez un minibac à compost dans la cuisine, à proximité de votre poubelle, pour qu’il soit bien visible.
    2. Transvidez fréquemment votre minibac à compost dans votre bac brun extérieur ou votre composteur.
    3. Tapissez votre minibac à compost de papier journal pour le garder propre et pour prévenir les odeurs.
    4. Gardez, si possible, votre bac brun extérieur dans un endroit ombragé.
  • Faites ramasser

    1. Même s’il n’est pas plein, placez votre bac brun au chemin lors de chaque collecte, selon votre calendrier de collecte. Aussi, informez-vous sur le passage des camions laveurs de bacs!

Voyez par vous-même!

Découvrez à quel point il est facile d’embarquer dans le mouvement!
Composter, c’est de plus en plus naturel chez les citoyens de la MRC d’Arthabaska!

  • Capsule 1 – Composter, un geste naturel

  • « Composter, un geste naturel » pour la Microbrasserie l’Hermite

Un engagement
fort durable