Le café est un grand classique pour débuter la journée du bon pied! Depuis l’avènement des machines à dosettes, Gesterra reçoit plusieurs commentaires et de nombreuses questions concernant les fameuses capsules de café. Si la machine à dosettes est un gadget culinaire qui révolutionne la façon de boire notre café le matin, la cafetière ne s’inscrit toutefois pas du tout dans une perspective de développement durable. 

 

Processus d'achat

Avant de vous munir d’une cafetière à capsules ou de tout autre gadget (qu’il soit culinaire ou non) vous devriez vous questionner.

Notre premier réflexe de consommateur devrait être de se questionner sur la pertinence de notre besoin : Est-ce nécessaire? Est-ce un luxe? Quel est le coût environnemental de l'objet que je souhaite acheter?

Puis, nous devrions nous questionner sur le cycle de vie de l’objet que nous souhaitons acquérir: Quelles ressources sont nécessaires pour construire cette technologie? Est-il possible de réparer cet objet? Les fournitures d’appoint sont-elles abordables, rentables, écologiques?

La cafetière à capsules


Dans le cas de cette cafetière, il faut savoir que vous devez faire l’achat de la machine puis l’achat du café en dosettes.  Saviez-vous que l’achat d’un seul kg de café en capsules coûte 140 $ en plus d’être suremballé? Nous sommes pourtant à l’ère de la réduction du déchet! 

Le matériel utilisé pour la confection de la dosette peut aussi être problématique. Certaines sont en aluminium. Lors du recyclage, il n’est pas possible de séparer le marc de café de l’aluminium alors le tout se retrouve à la poubelle bien que la matière soit recyclable. Extraire l’aluminium et le transformer est un procédé extrêmement énergivore!

D’autres capsules sont faites de plastique. Puisqu'elles sont petites, elles se perdent souvent dans les courroies des convoyeurs auCentre de tri. À l’époque où l’on essaie de réduire notre consommation de plastique en enrayant les bouteilles d’eau, les sacs de plastique à usage unique et les pailles, est-ce un choix judicieux?

Rappelons que même le recyclage d’une capsule a un coût écologique : La capsule devra être mise dans un sac de plastique, transportée par camion puis transformée à l’aide d’énergie pour devenir un nouveau produit. Les programmes de recyclage des capsules se font par les fabricants eux-mêmes. Ils doivent organiser leur propre collecte et leur traitement de la matière car les dosettes ne sont pas recyclables dans un Centre de tri conventionnel. Ici, dans la MRC d'Arthabaska, il n'y a pas de collectes du fabricant. 

Rappelons-nous que le traditionnel filtre à café peut, quant à lui, être déposé directement dans le compost après utilisation. 

Des alternatives

Dans le cas où vous avez une machine à dosettes, la meilleure option est d’utiliser une capsule réutilisable. Il suffit de la remplir du café de votre choix et de la rincer après utilisation. Ces filtres ont été dessinés pour fonctionner avec certaines marques et certains modèles de cafetières.

Se vendent aussi des capsules génériques, non-produites par les fabricants des cafetières, faites de matériaux compostables!

Peu importe la raison pour laquelle vous avez fait l’achat d’une machine à capsules, sachez maintenant qu’il est possible de diminuer son empreinte écologique en utilisant les capsules réutilisables. Toutefois, avant d’utiliser ces capsules, vérifiez ce que couvre la garantie de votre cafetière pour éviter les mauvaises surprises en cas de bris.

Un choix écologique

Si vous souhaitez faire le meilleur choix pour l’environnement, l’idéal est de magasiner une cafetière de type presse française ou de style Chemex. Certes, certains y verront un retour dans le passé mais ce sont des choix très écolos puisque peu énergivore. La cafetière italienne et la machine à filtre sont toutes deux plus écologiques que la cafetière à dosettes. Toutefois, avec la machine à filtre, attention de bien respecter les dosages en café et en eau pour éviter le gaspillage et fermez votre machine après utilisation pour éviter que votre machine ne soit trop énergivore. Pour en savoir plus sur le sujet, consultez le dossier de la revue Protégez-vous disponible ici.

Ce qu'il faut retenir


La cafetière à dosette n’est pas un choix écologique et ce pour de nombreuses raisons :

  • Les dosettes sont suremballées;
  • Les dosettes ne sont pas recyclables ou difficilement recyclables;
  • Le café vendu en capsules est plus cher;
  • La machine est hautement technique ce qui la rend rarement réparable en cas de bris.

Si vous avez une machine à dosettes à la maison, il est suggéré de l’utiliser avec des capsules réutilisables ou compostables pour diminuer votre empreinte écologique. Finalement, si vous êtes en processus d’achat, on vous suggère de bien peser les pour et les contre lorsque viendra le temps de sortir votre portefeuille afin de faire le meilleur choix pour votre foyer!

 


Retour à tous les articles
Un engagement
fort durable