Tous les propriétaires d'animaux vous le diront, leurs animaux font partie de la famille. S'il est impensable de se séparer de nos fidèles poilus, il est possible de limiter leur impact environnemental en adoptant ces quelques petits trucs...

 

Les litières 


Dans la MRC d'Arthabaska, presque toutes les litières sont acceptées. Par contre, si ce n'est pas Gesterra qui gère les matières résiduelles dans votre région, veuillez contacter votre fournisseur car les techniques de compostage peuvent varier d'une région à une autre. 

  • Litières à base d'argile ou de sable

C'est la litière la plus commune et elle est acceptée dans le bac brun. Puisque composée d'un élément minéral (l'argile), la matière première de cette litière ne se décomposera pas. Cela dit, l'argile n'est pas nuisible à la qualité finale du compost puisque sa proportion est négligeable par rapport à l'ensemble des matières organiques reçues sur la plateforme de compostage. Par ailleurs, l'argile se retrouve dans la composition naturelle des sols à des proportions variables. 
Impact argile

  • Litières végétales ou à base de bois

Fréquemment utilisée pour les rongeurs, cette catégorie de litière est normalement composée de matières naturelles d'origine végétale. Elle est donc essentiellement composée de bois (copeaux, granules, etc.), de résidus de maïs, de paille ou d'autres végétaux. Puisque cette litière est végétale, elle est donc biodégradable et parfaite pour votre bac à matières organiques! 
Impact bois

  • Litières à base de silice

Bien que la silice est un minéral tout comme l'argile, cette litière n'est pas acceptée dans le bac brun. L'inhalation de silice peut être dommageable pour la santé humaine alors cette litière doit être disposée dans le bac à déchets. 

Impact silice


Peu importe la litière que vous choisirez, optez pour de la litière non parfumée. Si toutefois vous souhaitez avoir une litière qui sent bon, optez pour un parfum à base de cristaux de bicarbonate de soude. 

Impact Fido 5

Les excréments


Les excréments d'animaux vont aussi dans le bac brun. Effectivement, les organismes pathogènes (bactéries) des excréments sont détruits grâce aux températures élevées à l'intérieur des andains de matières organiques sur les plateformes de compostage. L'activité des micro-organismes permet à la température d'atteindre les 65°C, détruisant ainsi tous les organismes pathogènes. 

Cela permet au compost, produit à partir des matières organiques déposées dans le bac brun, d'être conforme à la norme CAN/BNQ 0413-200/206. Selon ces normes, nos plateformes produisent du compost de catégorie A :

« Les composts (des catégories AA, A et B) doivent être exempts de contaminants à des concentrations nocives pour les humains , les animaux et les plantes, que ce soit pendant ou après l'utilisation du compost. ».

Les normes du Bureau de Normalisation du Québec (BNQ) permettent d'encadrer les méthodes d'échantillonnage et d'analyse du procédé de compostage. 

La matière compostée est donc tout à fait sécuritaire et conforme. Le compost produit sur les plateformes de Gesterra est tout à fait indiqué pour les jardins et les plates-bandes.

Un dernier petit truc

Pour faciliter le transfert de la matière organique de votre animal dans le bac brun, optez pour des sacs en papier, du papier journal ou des sacs compostables (avec certification). Vous pouvez également utiliser un sac de plastique à usage unique ou un sac oxobiodégradable à la seule condition de les utiliser comme outil de transfert uniquement. Ces sacs devront ensuite être jetés aux déchets sans quoi ils contamineront les andains de matières organiques. 

Plus d'informations sur les sacs en cliquant ici!


Retour à tous les articles
Un engagement
fort durable