Collecte de feuilles

Petit guide des résidus verts (Utilisation du compost | Gestion des feuilles)Vignette_Modification à la collecteVignette_Stratégies alternativesVignette_Sac de papierVignette_FeuillicyclageVignette_Bac à matières organiquesVignette_Ecocentre, point de dépôtVignette_Inventaire de sacs Pour plus d’informations sur la gestion des matières résiduelles, cliquez ici!  
Dans les dernières années, plusieurs municipalités au Québec se sont lancées dans l’interdiction des sacs de plastique à usage unique pour la collecte des feuilles. Qu’il soit orange, transparent, vert ou noir, la présence du sac de plastique sur les plateformes de compostage est nuisible. À l'automne 2021 (22 septembre), les sacs de plastique utilisés pour les collectes de feuilles mortes ne seront plus ramassés dans toutes les municipalités de la MRC d’Arthabaska. Cette initiative comprend tous les types de sacs plastiques, y compris les sacs certifiés oxobiodégradables, biodégradables et compostables. Seuls les sacs de papier seront acceptés et ramassés   Cette décision fait suite à l’accumulation grandissante des sacs de plastique sur la plateforme de compostage à Saint-Rosaire. Selon le certificat d’autorisation distribué par le ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC), tous les sacs doivent être ouverts et retirés du processus de compostage dans un délai de 18h1 après leur réception. Or, plus de 600 tonnes de feuilles sont ramassées durant l’année grâce aux collectes dédiées, rendant impossible le respect de cette condition. En 2019, Gaudreau Environnement a compilé 1400 heures de travail pour ouvrir, retirer et enfouir les sacs de plastique reçu lors des collectes de feuilles. Si trop de sacs s'accumulent aux plateformes de compostage, nous sommes dans l'obligation de les envoyer à l'enfouissement.  Dans une décision conjointe et pour conserver le leadership en développement durable de la région, la MRC d’Arthabaska et ses partenaires, ont pris la décision de bannir l’utilisation des sacs de plastique lors des collectes de surplus de feuilles. 1. https://www.environnement.gouv.qc.ca/matieres/valorisation/lignesdirectrices/compostage.pdf
Lorsque vient le temps de limiter l’utilisation de plastique à usage unique, il est fréquent de devoir utiliser plus d’une stratégie pour y arriver durablement. Dans le cas des collectes de feuilles, des solutions faciles et durables s’offrent aux citoyens. L’utilisation des sacs de papier Avec la modification du service de collecte des feuilles, le sac de papier restera la seule solution pour l'ensachage des feuilles mortes. Puisqu’ils sont faits de papier, ils pourront se décomposer au même rythme que les feuilles sur les plateformes de compostage, et ce, sans créer de contaminants de plastique dans les andins de compost. Les sacs de papier sont disponibles dans la majorité des quincailleries. Saviez-vous que… Les sacs de papier géants sont polyvalents et peuvent être insérés dans le bac à matières organiques en hiver pour éviter que les matières humides ne collent aux parois du bac brun? Un truc qui facilite la collecte printanière et qui favorise la valorisation des matières organiques! Si vous avez encore tout un inventaire de sacs de plastique dédié à la collecte des feuilles, il est possible de les utiliser comme sacs pour vos déchets. Le feuillicyclage Selon le même principe que l’herbicyclage, il suffit de déchiqueter les feuilles à l’aide d’une tondeuse et de les laisser se décomposer directement au sol. Ne vous inquiétez pas, les feuilles déchiquetées se dégradent rapidement. Se faisant, elles vont retourner au sol une partie des minéraux et nutriments qu’elles contiennent, agissant ainsi comme un engrais. Cette technique est simple et ne requiert aucun sac. Saviez-vous que...L’apport en éléments nutritifs provenant du feuillicyclage et de l’herbicyclage permettrait de réduire de 25 à 33 % les besoins en fertilisants2   2. U.S. EPA OFFICE OF SOLID WASTE (1995). Decision maker's guide to solid waste management, Volume II, EPA 530-R-95-023, 370 p   L’utilisation du bac brun à chaque collecte Le bac brun est un outil fantastique qui permet de faciliter la vie des citoyens! Ramasser et transborder les feuilles mortes directement dans le bac à matières organiques est un processus simple, accessible et gratuit. À la suite du ramassage, transvider les feuilles dans le bac brun et présenter votre bac à chaque collecte. S’il y a trop de feuilles, il est possible d’utiliser un sac réutilisable pour stocker vos surplus de feuilles à l’abri du vent jusqu’à la prochaine collecte du bac brun. Peu connu, les sacs réutilisables sont résistants et se retrouvent généralement dans les quincailleries. Il est aussi possible de déposer les surplus de feuilles directement à l’écocentre où se situe un point de dépôt permanent pour les matières organiques. Pour le moment, l’écocentre est le seul point de dépôt pour les matières organiques excédentaires.
Ne pas utiliser de sacs plastique pour la collecte des surplus de feuilles comporte plusieurs avantages environnementaux. Impacts positifs pour l’environnement Diminution de l’utilisation de sacs plastique à usage unique issue de l’industrie pétrochimique (matière première non renouvelable). Augmentation de l’utilisation de sacs de papier issue de l’industrie forestière (matière première renouvelable) ou issue de fibres post-consommation. Augmentation de l’utilisation du bac brun comme outil de collecte. Augmentation de l’utilisation de la technique de feuillicyclage comme stratégie complémentaire à la collecte des surplus de feuilles. Diminution des arrêts du camion pour la collecte des surplus de feuilles. Diminution des contaminants sur les plateformes de compostage résultant en un compost de meilleure qualité lors des distributions aux municipalités. Échelle d’impact Vert, Aucun impact sur l’environnementJaune, Impact modéré sur l’environnementRouge, Impact important sur l’environnement   Sac de plastique Sac de papier  Bac brun        Feuillicyclage Collecte par camion         Achat d'un sac à usage unique         Processus de désensachage         Lecture du tableau ci-haut : 1. Par équation Collecte par camion X Sac de plastique = Impact important sur l’environnement car utilisation du camion et d'un sac de plastique.Achat d'un sac à usage unique X Bac brun (ou feuillicyclage) = Aucun impact sur l’environnement car aucune utilisation de sac. Processus de désensachage X Sac de papier = Aucun impact sur l’environnement car aucune opération supplémentaire doit être exécutée sur les plateformes de compostage.Etc.2. Par techniqueSac de plastique = Technique à impact important sur l’environnement pour le ramassage des feuilles.Sac de papier = Technique à impact modéré sur l’environnement pour le ramassage des feuilles (le sac de papier est plus favorable que le sac de plastique).Bac brun = Technique à impact minimal sur l’environnement.Feuillicyclage = Technique à impact minimal sur l’environnement.
Quel est l’impact que cela va voir sur mon quotidien ? Finalement, peu de choses vont changer. Les collectes de feuilles mortes sont maintenues à travers toute la région et se feront aux mêmes périodes que d’habitude. La seule différence sera dans la manière de ramasser vos feuilles mortes, un changement nécessaire pour diminuer l'empreinte écologique de la MRC d'Arthabaska. À l’heure actuelle, la Ville de Blainville et de Sherbrooke n’acceptent pas les sacs de plastique lors de leurs collectes de feuilles. Est-ce que cette modification est due aux directives gouvernementales ? Principalement oui, mais il y a aussi d’autres avantages. Saviez-vous que les feuilles mortes que vous récupérez, ainsi que le contenu de votre bac brun, permettent la confection du compost que vous recevez durant l’été? Eh bien, oui! Après plusieurs mois de maturation, vos résidus organiques vont former la base même du compost distribué dans les municipalités chaque année! La disparition des sacs de plastique a pour résultat un compost de meilleure qualité, car exempt de contaminants issus de l’industrie pétrochimique. Plus d'informations dans la section impacts environnementaux. Est-ce que ce changement est positif pour l’environnement ? L’interdiction des sacs plastiques signifie aussi la fin de leur enfouissement. En effet, après avoir été désensachés, tous les sacs de plastique utilisés à l’échelle de la MRC d’Arthabaska devaient être enfouis. Ne pas utiliser de sacs plastiques à usage unique pour les collectes de feuilles mortes va contribuer à réduire la quantité de déchets générés sur notre territoire. Une bonne nouvelle pour l’environnement! Plus d'informations dans la section impacts environnementaux. Pourquoi les sacs compostables ou biodégradables seront également interdits ? Les sacs compostables et biodégradables sont interdits, malgré leur certification, car ils se dégradent dans un délai plus long que le processus de compostage régulier. Il faudrait près de 6 mois pour qu’un sac se décompose complètement alors que le processus de compostage sur les plateformes de compostage prend approximativement 3 mois. Cette différence entraine une accumulation de fragments difficiles à retirer ce qui diminue la qualité finale du compost. Seuls les sacs en papier seront autorisés et ramassés. Plus d'informations dans cet article : L'affaire est dans le sac Que se passe-t-il si je mets mes feuilles dans le bac noir (à déchets)? Elles vont être enfouies comme des déchets. C’est un mauvais geste pour l’environnement, car, de la matière organique enfouie en milieu anaérobique va contribuer à la formation de méthane. Le méthane est un gaz à effet de serre puissant, responsable de la pollution atmosphérique et de mauvaises odeurs. Toutes les matières organiques gagnent à être valorisées... ComposterUnGesteNaturel ! 
Un engagement
fort durable